Avant 1970, tous les enseignants du Nouveau-Brunswick faisaient partie de la New Brunswick Teachers’ Association. Cependant, en 1970, trois organisations d’enseignants ont été fondées afin de répondre aux besoins des enseignants de cette province. Tous les enseignants devaient dorénavant souscrire à la nouvelle Fédération des enseignants du Nouveau-Brunswick (FENB). Toutefois ils avaient le choix de joindre l’une ou l’autre des Associations professionnelles, soit la New Brunswick Teachers’ Association (NBTA – le secteur anglais), soit l’Association des enseignantes et des enseignants francophones du Nouveau-Brunswick (AEFNB – le secteur français).

La coprésidence de la Fédération est assurée par les présidents de l’AEFNB et de la NBTA. Le Bureau de direction et le Conseil d’administration de la Fédération sont composés de membres des Bureaux de direction et des Conseils d’administration de l’AEFNB ainsi que de la NBTA.

L’établissement de la nouvelle structure prévoit une division des services en deux catégories générales soit celle du bien-être économique et celle du dossier professionnel. La Fédération représente tout le personnel enseignant en matière de conditions d’emploi et de bien-être économique alors que les deux Associations sont au service de leur groupe linguistique respectif en matière professionnelle, éthique et pédagogique.